Comment assurer son logement quand on est étudiant ?

Publié le : 19 novembre 20214 mins de lecture

Quand on est étudiant, on loue souvent un logement ou habiter dans une résidence universitaire. Dans ce cas, il est nécessaire de souscrire une assurance de logement pour étudiant. Le logement étudiant doit être assuré contre les risques.

Assurer une habitation étudiante

Si le logement étudiant se situe en cité universitaire ou en résidence étudiant, il faut obligatoirement l’assurer. L’assurance minimale qui est la garantie risque locatif garantie votre responsabilité. Il se peut que le bailleur souscrit l’assurance et l’inclus directement dans le loyer. Vérifier l’étendue de la garantie et optez pour une protection plus complète si vous en avez besoin. Le logement doit notamment être assuré contre les risques d’incendie, le dégât des eaux, le vol et le bris de glace. Dans un logement étudiant non meublé, vous devez souscrire à une assurance multirisque habitation classique, ce qui vous couvre aussi les éventuels dégâts sur l’électroménager, le matériel et les biens immobiliers. Dans le cas d’un logement meublé, il n’est pas obligatoire de souscrire une assurance, mais il est quand même utile d’avoir une assurance de responsabilité civile.

Les tarifs d’une assurance logement étudiant

Les tarifs des assurances ont bien été étudiés en fonction de nombreux paramètres : ses caractéristiques, son positionnement, les risques climatiques ou la nature du logement. Le prix des assurances varie beaucoup d’une habitation à une autre à cause de ces nombreux paramètres. Une étude en 2020 a montré que le prix moyen des assurances de logement étudiant était de 91 €. Le prix moyen dans les grandes villes françaises varie de 65 à 106 €. En effet, la moyenne à Rennes est de 65€, à Nantes 69€, à Strasbourg 87 €, à Lyon et Strasbourg 92 €, à Marseille 100€, en Grenoble 95 €, à Montpellier, Toulouse Aix en Provence 101 € et à Nice 106 €.

Trouver une résidence universitaire

Il est possible de trouver des chambres pour étudiants à des prix intéressants. En effet, le Crous peut proposer aux étudiants des chambres au sein de résidences universitaires conventionnées ou traditionnelles sous conditions de ressources. C’est-à-dire que si vos budgets sont conformes aux règles imposées, il est possible de bénéficier de ces chambres dans les résidences universitaires. En logeant dans ces chambres, il est possible de bénéficier de l’APL ou de l’ALS. Ce qui veut dire que vous pouvez bénéficier d’une aide financière pour réduire votre loyer. Pour trouver un logement étudiant, vous devez donc vous renseigner sur les plateformes spécialisées. Vous bénéficierez en plus d’aide si votre budget n’est pas suffisant pour les exigences du propriétaire.

Plan du site