Réforme de 100% santé : comment l’optique est-il remboursé ?

Publié le : 19 novembre 20213 mins de lecture

Vous devez porter des lunettes ou vous aimeriez vous équiper avec des lentilles… Beaucoup de français craignent les soins optiques parce qu’ils coûtent cher et qu’ils sont mal remboursés. Bonne nouvelle, car la réforme de 100% santé devrait permettre de soulager le porte monnaie des assurés concernés.

Des prestations améliorées

Si vous souffrez d’un déficit de la vue et que vous devez porter des lunettes correctrices, sachez que la Caisse d’Assurance Maladie rembourse la prescription de verres correcteurs et les consultations ophtalmologiques et qu’elle a considérablement amélioré le montant de ses remboursements. La prise en charge dépend de la nature de l’handicap et de l’âge de l’assuré. En effet, depuis le 1er janvier 2020, les assurés sociaux peuvent bénéficier de paniers d’offres de remboursement de plus en plus performants avec une forte diminution du reste à charge moyen. Un ophtalmologue doit procéder à un examen préalable de la vue et réaliser différentes mesures afin d’établir un devis normalisé avec des informations indispensables pour bénéficier d’une prise en charge de 100%.

Un reste à charge zéro

A réforme de 100% de la santé optique réjouit de nombreux assurés, car le temps des soins optiques et des soins dentaires mal remboursés. À partir de 2021, les soins auditifs sont également entrés dans le cadre de cette réforme de remboursement intégral. En effet, la mesure 100% santé permet aux assurés de bénéficier de soins d’optiques ou d’actes entièrement pris en charge par la caisse d’assurance maladie ou la mutuelle santé dans les domaines du dentaire, de l’optique et de l’audiologie. Il existe deux paniers d’offres, le panier 1 avec lequel l’assuré bénéficie d’un remboursement à 100% et le panier 2 dont le montant de la prise en charge dépend de l’assurance santé.

Remboursement optique à 100%

Dorénavant les frais de soins optiques, les lunettes et autres accessoires de vue nécessaires aux personnes souffrant d’une déficience de la vue ne seront plus soumis à aucun plafond. Par exemple, le plafond de remboursement des montures de lunettes est fixé à 100 euros et ce quel que soit la mutuelle santé à laquelle est affilié le patient. Pour bénéficier de la réforme de 100%, il faut vérifier que l’opticien soit éligible. Il faut également choisir des soins ou des équipements qui sont proposés dans le panier offres 1. A côté de cela, l’assuré devra avoir souscrit à un contrat de mutuelle santé responsable de type individuel ou collectif.

Plan du site